728 x 90

Iran – chaos économique :

300.000 travailleurs de l’industrie mécanique licenciés

Le manque de liquidité et de matières premières, l’abstention ou l’incapacité des producteurs à rembourser leurs dettes, la hausse des prix et la chute de la production nationale de l’automobile sont à l’origine du chaos des industries mécaniques
Le manque de liquidité et de matières premières, l’abstention ou l’incapacité des producteurs à rembourser leurs dettes, la hausse des prix et la chute de la production nationale de l’automobile sont à l’origine du chaos des industries mécaniques

" Trois-cent-mille travailleurs des industries mécaniques du secteur automobile ont été licencié en raison des problèmes financiers ", a indiqué le Directeur de l’Association des producteurs de pièces détachées pour automobiles en Iran.

" Les représentants de ces industries ont tenté de résoudre les problèmes financiers dans pas moins de 40 réunions organisées avec les autorités responsables, sans aboutir à aucun résultat ", a ajouté Arach Mohebinejad, dans un entretien avec l’agence de presse Tasnim, proche des Gardiens de la révolution.

Malgré les promesses des autorités, aucun des problèmes financiers n’ont été résolus et ce secteur important de l’industrie iranienne connaît une situation qui empire de jour en jour, précise Mohebinejad qui affirme que quatre-cent autres travailleurs devraient être licenciés bientôt.

Le manque de liquidité et de matières premières, l’abstention ou l’incapacité des producteurs de pièces détachées à rembourser leurs dettes, la hausse des prix et la chute de la production nationale de l’automobile sont à l’origine de ce chaos, a expliqué Mohebinejad dans cet entretien.

Selon lui, la production automobile a été quasiment arrêtée dans le pays. Il ne fournit pas de chiffres quant aux travailleurs de la production automobile qui ont été licenciés, mais précise que 280.000 travailleurs des industries de pièces détachées ont perdu leur emploi et que ce chiffre va s’accroître rapidement.

Après l’industrie pétrolière et gazière, la production automobile est l’industrie qui compte le plus grand nombre de travailleurs en Iran. Cette industrie est aujourd’hui frappée du chaos à cause de la récession économique, la dévaluation de la monnaie nationale et les sanctions internationales.

Recommandés

Derniers infos et articles