728 x 90

2 mai 1982

Attaque aux hélicoptères et aux roquettes contre les Moudjahidine à Téhéran

Le régime de l’Ayatollah crie « victoire », mais dans la rue c’est déjà l’épopée des résistants qui circule de bouche à oreille

Les résistants qui ont créé une véritable épopée le 2 mai 1982
Les résistants qui ont créé une véritable épopée le 2 mai 1982

Le 2 mai 1982, la capitale iranienne semble vivre son train-train quotidien, quand à 14h, des déflagrations éclatent aux quatre coins de Téhéran.

Les Gardiens de la Révolution ont donné l’assaut contre plusieurs domiciles abritant les hauts cadres des Moudjahidine du peuple iranien, principal mouvement d’opposition à la dictature religieuse de l’Ayatollah Khomeiny.

L’attaque est très ample et le nombre des Gardiens de la Révolution qui commencent à tirer avec des mitrailleuses et des roquettes RPG7 est très nombreux. Malgré cela les résistants moudjahidines résisteront jusqu’au bout. Il faudra alors au pouvoir en place faire intervenir des hélicoptères de l’Armée pour tirer des fusées sur les domiciles, en plein milieux des centres résidentiels.

Ces attaques ont continué jusqu’à tard après-minuit. Le lendemain, le régime de l’Ayatollah crie « victoire », mais dans la rue c’est déjà l’épopée des résistants qui ont donné leur vie dans la lutte pour la démocratie de leur pays qui circule de bouche à oreille.

Parmi les résistants qui sont tombés ce jour-là, se trouve de nombreux anciens prisonniers politiques de la dictature du Chah, dont Mohammad Zabeti, un champion de la résistance sous la torture de la Savak, devenu l’un des plus hauts responsables des Moudjahidine du peuple dans ces premières années du pouvoir de Khomeiny.

Recommandés

Derniers infos et articles