728 x 90

Iran – sur l’appel de la DSMP :

Campagne de résistance à la veille de la Fête du feu

Mettre le feu aux portraits de Khomeiny (le fondateur de la République islamique) et du Guide suprême Ali Khamenei, était un tabou voulu par le pouvoir en place que les unités de résistance ont défait.
Mettre le feu aux portraits de Khomeiny (le fondateur de la République islamique) et du Guide suprême Ali Khamenei, était un tabou voulu par le pouvoir en place que les unités de résistance ont défait.

Les unités de résistance ont organisé une campagne en signe de soutien à l’appel de la Direction sociale des Moudjahidine du peuple en Iran (DSMP), en distribuant et en affichant cet appel dans les villes de l’Iran et en brûlant les portraits d’Ali Khamenei, le Guide suprême, et de l’Ayatollah Rouhollah Khomeiny, le fondateur de la République islamique.

La DSMP a lancé un appel à l’occasion de la fête du feu, fête traditionnelle du dernier mardi de l’hiver, pour mettre le feu à tous les symboles de la théocratie.

la campagne de soutien à cet appel a été mené dans les villes de Téhéran, Semnan (à l’est de la capitale), Karaj (à l’ouest de Téhéran), à Kuhdasht (dans l’ouest), à Ourmia dans le nord-est, Babol et Bandar-e Anzali (dans le nord) et dans plusieurs villes de la province du Khouzistan (dans le sud-ouest de l’Iran).

Selon les lois de la théocratie en place, toute personne liée aux Moudjahidine du peuple est passible de la peine de mort. Ce genre d’action constitue donc une véritable opération avec risque de mort en cas d’arrestation.

Recommandés

Derniers infos et articles