728 x 90

3 octobre 1981

Un champion de lutte fusillé par la dictature religieuse

Un Champion qui a préféré la défense de la démocratie à ses médailles

Huchang Montazer-ol-Zohur (debout, 1er à gauche), avec l’équipe nationale iranienne de lutte gréco-romaine, pendant les Jeux Olympique de Montréal (1976)
Huchang Montazer-ol-Zohur (debout, 1er à gauche), avec l’équipe nationale iranienne de lutte gréco-romaine, pendant les Jeux Olympique de Montréal (1976)

Le 3 octobre 1981, la dictature religieuse iranienne fait passer aux armes un membre de l’équipe nationale iranienne de lutte gréco-romaine, Huchang Montazer-ol-Zohur, dans la ville d’Ispahan.

Très populaire, non seulement pour ses exploits dans la lutte, mais surtout pour son affection répétée pour le " bas peuple ", Montazer-ol-Zohur avait pour seul délit d’avoir rejoint les rangs du mouvement des Moudjahidine du peuple d’Iran, juste après la Révolution antimonarchiste de 1978.

Arrêté au début de la " Terreur noire " qui a commencé en juin 1981, la dictature religieuse tentera de le briser sous la torture pour le contraindre à des repentirs télévisés. Montazer-ol-Zohur refusera de tourner la veste et restera fidèle aux aspirations des Moudjahidine, ce qui lui vaudra d’être passé aux armes.

Recommandés

Deniers infos et articles