728 x 90

Iran – É-U :

Le chef des Gardiens de la révolution menace de frapper l’armée américaine

Le général Mohammad Ali Jafari, commandant en chef des gardiens de la révolution islamique, menace les États-Unis de représailles.
Le général Mohammad Ali Jafari, commandant en chef des gardiens de la révolution islamique, menace les États-Unis de représailles.

Le commandant en chef du Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) a menacé de frapper les forces armées américaines basées dans l’Asie occidentale (le Moyen-Orient), si l’administration Trump incluait cette armée idéologique du régime clérical iranien dans sa liste des organisations terroristes.

"Si les Américains commettent une telle bêtise et mettent en danger notre sécurité nationale, nous nous conformerons à la politique de la République islamique et nous mettrons à l’ordre du jour les opérations de riposte", a affirmé le général Mohammad Ali Jafari, cité par l’Agence de presse Tasnim.

"Dans de telles conditions, l’armée et les forces de sécurité américaines ne connaîtrons plus le calme actuel dans la région occidentale de l’Asie", a-t-il ajouté.

Les États-Unis vont désigner le Corps des Gardiens de la révolution islamique iranienne comme une organisation terroriste étrangère, ont déclaré vendredi à Reuters trois représentants américains, précisant que le département d'État devrait en faire l'annonce, peut-être dès lundi prochain.

Jamais auparavant l'administration américaine n'avait formellement qualifié l'armée d'un autre pays de groupe terroriste.

L'information a été rapportée en premier lieu par le Wall Street Journal et confirmée à Reuters.

Recommandés

Derniers infos et articles