728 x 90

Suivant l’appel de la Direction sociale des Moudjahidine du peuple en Iran:

Cinq actions de résistance en deux jours

7 mars 2019 – Un résistant en train de mettre le feu à un panneau géant devant un centre militaire, dans le Khouzistan (sud-ouest de l’Iran).
7 mars 2019 – Un résistant en train de mettre le feu à un panneau géant devant un centre militaire, dans le Khouzistan (sud-ouest de l’Iran).

Les 6 et 7 mars 2019, les unités de résistance ont mené cinq actions de résistance à travers tout le pays, en réponse à l’appel de la Direction sociale des Moudjahidine du peuple en Iran (DSMP).

La DSMP a lancé un appel à l’occasion de la fête du feu, fête traditionnelle du dernier mardi de l’hiver, pour mettre le feu à tous les symboles de la théocratie.

 

Téhéran

Le 7 mars 2019, une unité de résistance a mis le feu à un panneau géant de propagande politique à Téhéran.

 

Le nord-ouest

Le 6 mars 2019, une unité de résistance a mis le feu à un panneau géant de propagande politique de la théocratie à Ourmia (capitale de la province de l’Azerbaïdjan occidental).

 

Le nord-est 

Le 6 mars 2019, à Mashhad (capitale de la province de Khorasan-e Razavi), une unité de résistance a enduit de couleur un panneau géant de propagande de la milice Bassij, principal organe de répression urbaine.

 

Deux actions dans le sud-ouest

Le 7 mars 2019, une unité de résistance a mis le feu au panneau d’entrée d’un centre des cérémonies religieuses du régime dans la ville d’Andimeshk, dans la province du Khouzistan. Le même jour, une autre unité de résistance a mis le feu à un panneau géant comportant le portrait de Khomeiny, le fondateur de la République islamique, devant un centre militaire.

 

Selon les lois de la théocratie en place, toute personne liée aux Moudjahidine du peuple est passible de la peine de mort. Ce genre d’action constitue donc une véritable opération avec risque de mort en cas d’arrestation.

 

 

Recommandés

Derniers infos et articles