728 x 90

3 septembre 1915

Le combat héroïque de Rais Ali Delvari

Les " Intrépides de Tanguestan "

Rais Ali Delvari avec un groupe de ses maquisards qui ont été surnommés " les Intrépides de Tanguestan "
Rais Ali Delvari avec un groupe de ses maquisards qui ont été surnommés " les Intrépides de Tanguestan "

En 1914, avec le début de la 1ère guerre mondiale, faisant fi de l’impartialité de l’Iran, les forces britanniques et russes envahissent l’Iran. Le 8 août 1915 la marine britannique accoste à Bouchehr, ville portuaire iranien du Golfe persique, et les forces de l’Armée impériale anglaise commencent l’invasion de la ville et des régions avoisinantes. Une première opposition pacifique de la population est aussitôt matée et 14 des leaders de cette protestation sont arrêtés et exilés en Inde par les forces britanniques.

C’est alors qu’un jeune homme imprégné des valeurs de la Révolution constitutionnaliste de 1906, se révolte contre les occupants. Rais Ali Delvari, 33 ans, constitue un maquis qui tient tête à l’Armée britannique dans sa progression vers Chiraz, la première grande ville sur le trajet vers le centre de l’Iran.

Fortes de 5000 hommes, les forces britanniques tombent notamment dans une embuscade tendue par 700 guérilleros de Rais Ali Delvari, et seront contraintes de battre en retraite après avoir laissé de nombreuses pertes humaines.

Les britanniques tentent alors d’acheter Delvari. Quarante-mille pounds sera le prix proposé par les négociateurs iraniens envoyés par les Anglais pour que le chef du maquis renonce à poursuivre son combat.

La réponse de Delvari à cette proposition fut cinglante : " Comment oserai-je opter pour l’impartialité quand l’indépendance de l’Iran est remise en question ? ".

La corruption ayant échoué, les britanniques ont recours à la menace. Ils envoient une lettre à Delvari pour lui donner cette fois-ci ce message : " En cas de révolte contre le gouvernement britannique, ce sera la guerre. Nous raserons vos maisons et nous brûlerons vos palmiers ".

Le jeune maquisard répond à la lettre : " Ma maison se trouve dans les collines et je ne crois pas que la Grande Empire britannique ait les moyens de raser les collines ".

" Si le gouvernement britannique déclenche la guerre, nous résisterons jusqu’au dernier souffle ", ajoute Rais Ali Delvari dans sa lettre aux britanniques.

Les combats des maquisards de Bouchehr contre l’armée britannique et les tribus locaux qu’elle avait achetées s’est prolongée pendant toute l’été dans la région de Tanguestan, bloquant la progression des forces d’occupation. Les maquisards seront surnommés " les Intrépides de Tanguestan " par la population locale.

Rais Ali Delvari sera tué dans l’un des assauts des maquisards, d’une balle qui lui a été tirée dans le dos par un traitre qui avait été acheté par les britanniques. Son nom et celui des " Intrépides de Tanguestan " resteront pourtant gravé dans les pages de l’Histoire de l’Iran comme des symboles de bravoure et de défense de l’honneur du pays.

Recommandés

Derniers infos et articles