728 x 90

22 janvier 1933

Décès du Grand poète et musicien iranien, Aref Qazvini

Des chansons qui ne disparaissent jamais

Aref Qazvini
Aref Qazvini

Le 22 janvier 1933, Aref Qazvini, le Grand poète et musicien de l’époque de la Révolution constitutionnelle iranienne (1906), est mort à l’âge de 52 ans. Né en 1881, Qazvini se consacrera dès sa jeunesse au mouvement révolutionnaire iranien du début du 20e siècle qui lutte pour imposer une Constitution au pays.

Qazvini se fait alors remarquer notamment par ses poèmes et ses chansons qui dénoncent les exactions et la corruption de la Cour impériale et aussi du clergé qui soutient celle-ci.

Ses poèmes et chansons qui ont soutenu dans son temps les résistants d’alors, n’ont jamais abandonné les mouvances démocratiques iraniennes et sont toujours d’actualité.

Ses chansons ont été reprises par le mouvement antimonarchiste de la fin des années 70, comme dans les révoltes contre l’actuelle dictature religieuse.

Recommandés

Derniers infos et articles