728 x 90

6 janvier 1967

Décès de Nima Yuchij, le Père de la Nouvelle Poésie persane

Un esprit de création, motivé par les aspirations de son temps

Nima Yuchij
Nima Yuchij

Le 6 janvier 1959, Nima Yuchij, le Père de la Nouvelle Poésie persane, est décédé. Ali Esfandiari, alias Nima Yuchij, est né en 1898 dans le village de Yuch, dans la province de Mazandéran, au nord de l’Iran. Il est encore adolescent quand sa famille s’établit à Téhéran, où il entrera au lycée St-Louis, dirigé par des prêtres français. C’est là où il maîtrisera la langue française par le biais de laquelle il trouvera une profonde connaissance de la culture et de la littérature occidentales. C’est là aussi où il sera encouragé par un Professeur, Nezam Vafa, lui-même un poète de renom, de se lancer dans la poésie. C’est donc ce qu’il fera, en restant aux débuts, fidèle à la forme ancienne de la poésie persane. Il créera par la suite une nouvelle forme qui trouvera un grand succès et qu’on appellera désormais " la Nouvelle Poésie persane ", sur laquelle s’appuieront bon nombre de poètes contemporains iraniens.

Cet esprit de création sera motivé en grande partie par les idéaux progressistes de Nima, ainsi que par son aspiration à la démocratie et à l’indépendance du pays, alors remises en question. Nima se conformait à merveille aux aspirations de la société iranienne et a pu adapter sa création littéraire à ces convictions et c’est ce qui a fait son succès.

Recommandés

Derniers infos et articles