728 x 90

Prison centrale de la ville d’Ourmia (nord-ouest de l’Iran) :

Un détenu condamné à l’amputation de la main

La justice de la théocratie iranienne a encore une fois prononcé une peine d’amputation, en infraction avec tous les normes de droits de l’Homme / photo archives
La justice de la théocratie iranienne a encore une fois prononcé une peine d’amputation, en infraction avec tous les normes de droits de l’Homme / photo archives

La 1ère Chambre du Tribunal pénal de la ville d’Ourmia (province de l’Azerbaïdjan occidental, dans le nord-ouest de l’Iran) a condamné un inculpé pour vol, de l’amputation d’une main, indique une association kurde des droits de l’Homme en Iran.

Inculpé de vol, Kasra Karami, 38 ans, avait été arrêté par les services de la police le 13 octobre 2015, et se trouve depuis écroué dans la prison centrale d’Ourmia, avant d’être condamné à l’amputation d’une main.

Ce genre de châtiments moyenâgeux est mis à application par la justice de la théocratie iranienne, alors que les détournements de fonds des autorités du pouvoir se comptent par milliards de dollars. La plupart de ces dossiers de détournements de fonds astronomiques restent dans le flou sans jamais aboutir à une interpellation. Dans certains cas, l’inculpé disparaît dans la nature. Même dans les cas où une procédure est lancée, cela n’a jamais abouti à des peines aussi brutales que l’amputation qui est couramment mise à application contre les autres détenus de droit commun.

Recommandés

Deniers infos et articles