728 x 90

Iran – Un représentant du Guide suprême menace:

"On va détruire le Moyen-Orient !"

Ahmad Alamolhoda, le représentant du Guide suprême de la République islamique, Ali Khamenei, a menacé de détruire le Moyen-Orient si les exportations du pétrole iranien sont bloquées
Ahmad Alamolhoda, le représentant du Guide suprême de la République islamique, Ali Khamenei, a menacé de détruire le Moyen-Orient si les exportations du pétrole iranien sont bloquées

Ahmad Alamolhoda, le représentant du Guide suprême de la République islamique, Ali Khamenei, à Mashhad, deuxième ville de l’Iran dans le nord-est du pays, a réagi à l'annonce de l’entrée en vigueur de la deuxième série de sanctions américaines contre le régime iranien, en ayant recours à des menaces de frappes contre les pays du Moyen-Orient.

" Si nous arrivons à un point où notre pétrole n'est pas exporté, le détroit d'Ormuz sera miné. Les pétroliers saoudiens seront saisis et les pays de la région seront rasés avec des missiles iraniens", a-t-il déclaré lors de la cérémonie officielle de la prière de vendredi à Mashhad.

"Des missiles Qaher ont été fournis au groupe Ansarullah de Yémen. Quand les ordres viennent d'Iran, ils sont suffisants pour frapper les installations pétrolières Aramco des Saoudiens, ce qui met toutes ces installations hors de contrôle ", a-t-il ajouté en référence aux milices Houthi au Yémen.

" La marine s’emparera du détroit d'Ormuz et protégera les mines. Trois pétroliers saoudiens traversent chaque jour ce détroit. Si nécessaire, nous saisirons trois navires saoudiens chaque jour, nous confisquerons leur pétrole et nous emprisonnerons le personnel ", a encore menacé Alam Alhoda.

"Dans un premier temps, après la saisie de ces trois pétroliers, le champ pétrolier et les plateformes pétrolières conjointes des EAU et du Qatar seront fermés par l'Iran. Avec un seul missile, les systèmes pétroliers du site de Wafaq au Qatar vont s'effondrer. S’ils cherchent à riposter par des frappes aériennes contre l’Iran, noses missiles cibleront six aéroports internationaux à Dubaï, Abu Dhabi, Sharjah, Riyad, Bahreïn et Qatar. Toutes les lignes aériennes et maritimes du golfe Persique seront coupées en seulement 30 minutes avec nos missiles ", a-t-il ajouté.

"L'économie mondiale et les marchés boursiers, qui appartiennent principalement à ces pays arabes, vont s'effondrer. Le prix du pétrole atteindra 400 dollars le baril instantanément... Nos missiles détruiront les villes de Sharjah, Manama, Abu Dhabi, Doha, Kuwait, Jadah et Riyad ", a menacé le représentant d’Ali Khamenei.

"Si l'Iran le décide, pas une seule goutte de pétrole ne sera pas exportée de cette région et dans 90 minutes tous les pays du Golfe Persique seront détruits. Les Émirats arabes unis et l'Arabie saoudite seront détruits dans 60 minutes. Après 90 minutes, les États-Unis n'auront plus rien dans ce pays. Et nous n'avons pas encore commencé avec Israël. Méfiez-vous du jour où nous irons sur l’Israël. C'est pour ça qu'ils veulent que nous livrons nos missiles."

En ce qui concerne les intentions terroristes du régime iranien, la présidente de l'opposition iranienne Maryam Radjavi a récemment déclaré dans un message vidéo le 4 octobre :

" En utilisant le terrorisme, le régime veut contraindre le monde au silence et à la reddition. La meilleure réponse à un tel régime est la fermeté. C'est une politique responsable pour la paix et la sécurité mondiales.

" Les mollahs sont très motivés par le terrorisme. Les manifestations populaires se poursuivent depuis neuf mois en Iran et les mollahs n'ont pas réussi à les mater. Comme l'ont avoué les plus hauts responsables du régime, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran a joué un rôle croissant dans l'organisation et la direction des soulèvements.

" La monnaie du pays a perdu 80 % de sa valeur en 12 mois."

Recommandés

Deniers infos et articles