728 x 90

Iran – Europe :

La France, Le Royaume-Uni et l'Allemagne demandent un rapport de l'ONU sur le développement de missiles iraniens

Les missiles Ghadir testé lors d’une manœuvre des forces iraniennes en janvier 2018.
Les missiles Ghadir testé lors d’une manœuvre des forces iraniennes en janvier 2018.

La France, le Royaume-Uni et l'Allemagne, qui considèrent qu'un récent développement de missiles par l'Iran est contraire à une résolution adoptée en 2015, veulent que l'ONU aborde ce sujet de manière complète dans son prochain rapport attendu en juin.

Cette demande figure dans une lettre rendue publique mardi par l'ONU et adressée par les trois pays au secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.

Le futur rapport devra s'étendre "pleinement sur les activités iraniennes dans le domaine des missiles balistiques", ont écrit les trois pays. Selon eux, la résolution 2231, qui a entériné l'accord nucléaire international conclu avec Téhéran en 2015, n'est pas respectée au vu de ces dernières activités.

Ils citent le lancement d'un satellite et le dévoilement de deux nouveaux missiles balistiques en février, alimentant une "tendance à intensifier une activité non cohérente" avec la résolution adoptée.

La résolution 2231 appelle Téhéran à "ne mener aucune activité liée aux missiles balistiques conçus pour pouvoir emporter des charges nucléaires, y compris les tirs recourant à la technologie des missiles balistiques".

La demande des Européens, signataires de l'accord de 2015 et qui espèrent en maintenir l'application en dépit du retrait américain du texte en mai 2018, survient près d'un mois après une exigence similaire des États-Unis, qui réclament des sanctions internationales contre Téhéran.

(Avec AFP)

Recommandés

Derniers infos et articles