728 x 90

Iran – résistance :

Frappe contre deux centres de la milice

Kazerun (sud de l’Iran), 5 mars 2019 – Un résistant en train de s’éloigner d’un centre de la milice Bassij, après y avoir mis le feu à la porte.
Kazerun (sud de l’Iran), 5 mars 2019 – Un résistant en train de s’éloigner d’un centre de la milice Bassij, après y avoir mis le feu à la porte.

Le 5 mars, les unités de résistance ont frappé contre deux centres de la milice Bassij, principal organe de la répression urbaine, l’un à Téhéran, l’autre à Kazerun, dans la province de Fars, dans le sud de Téhéran. Dans les deux cas, les résistants ont mis le feu à la porte d’entrée du centre.

Un jour plutôt, le 4 mars, une autre unité de résistance a mis le feu à une banderole de propagande politique de la théocratie, à Ourmia, capitale de la province de l’Azerbaïdjan occidental, dans le nord-ouest de l’Iran. Cette banderole était accrochée à un pont piéton aérien sur une autoroute d’Ourmia.

Selon les lois de la théocratie en place, toute personne liée aux Moudjahidine du peuple est passible de la peine de mort. Ce genre d’action constitue donc une véritable opération avec risque de mort en cas d’arrestation.

Recommandés

Derniers infos et articles