728 x 90

Dans plusieurs villes de l’Iran :

Grève des commerçants contre la flambée des prix

Les commerçants du marché des appareils électroménagers d’Amin Hozour de Téhéran ont fermé leurs magasins lundi
Les commerçants du marché des appareils électroménagers d’Amin Hozour de Téhéran ont fermé leurs magasins lundi

Les commerçants de deux bazars de Téhéran se sont mis en grève, indiquent des témoins oculaires.  Les commerçants du bazar Amin Hozour, principal marché d’appareils électroménagers, ont refusé d'ouvrir leurs magasins ce matin.

Les forces répressives du régime auraient tenté de forcer les marchands du bazar à ouvrir leurs magasins. Ils se sont heurtés à une résistance acharnée et les commerçants ont refusé d’ouvrir leur magasin.

Un certain nombre des commerçants du bazar Amir Kabir de la capitale se sont également mis en grève.

Par ailleurs, les commerçants du centre commercial Aftab de Gorgan, dans le nord de l'Iran, se sont mis en grève dès lundi matin, protestant contre la flambée des prix et en réponse à un appel à la grève lancé préalablement.

Des informations en provenance du Kurdistan iranien (dans le nord-ouest) indiquent également des grèves des commerçants dans plusieurs villes de cette province.

 

Recommandés

Deniers infos et articles