728 x 90

France - Iran :

Un haut dignitaire de Téhéran répond avec hystérie au chef de la diplomatie française

C’est Ahmad Khatami, un religieux réputé très proche du Guide suprême, qui a répliqué vendredi aux propos de Jean-Yves Le Drian, jeudi, à propos des droits de l’Homme en Iran.
C’est Ahmad Khatami, un religieux réputé très proche du Guide suprême, qui a répliqué vendredi aux propos de Jean-Yves Le Drian, jeudi, à propos des droits de l’Homme en Iran.

Téhéran a répliqué au chef de la diplomatie française, de la bouche d’un membre influent de la puissante Assemblée des Experts, un homme réputé très proche du Guide suprême Ali Khamenei.

Ahmad Khatami ne s’en est pas pris du dos de la cuillère dans sa réprimande contre la France. "Allez vous faire foutre avec votre blanc-seing", a-t-il lancé depuis la tribune de la cérémonie officielle de la prière du vendredi à Téhéran.

Un jour plus tôt, le ministre français des Affaires étrangères avait mis en garde l’Iran contre le sort réservé à Nasrin Sotoudeh, une avocate des droits de l’homme qui purge depuis juin 2018 une peine de prison de cinq ans pour des accusations d’espionnage et qui a écopé de dix ans de réclusion supplémentaires et 148 coups de fouets pour avoir défendu le droit des femmes, en particulier de celles qui contestent l’obligation du voile islamique.

" Notre souci de préserver l’accord de Vienne n’est pas un blanc-seing accordé à l’Iran et certainement pas en matière des droits de l’Homme ", a affirmé jeudi Jean-Yves Le Drian.

" Nous ferons tout pour obtenir la libération de Nasrin Sotoudeh ", a promis le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian.

" Le ministre des Affaires étrangères ment en disant qu’ils ont déployé de larges efforts pour maintenir l’accord nucléaire malgré le retrait des États-Unis ", a dit Khatami avant d’ajouter : " Vous été complice et l’Instex n’a été qu’une duperie".

Le religieux a répliqué avec une grande hystérie aux propos de M. Le Drian concernant les droits de l’Homme en Iran : " Honte à vous qui tabassez votre peuple et qui leur crevez les yeux, tout en prétendant encore soutenir les droits de l’Homme. Mort à vous !".

" Vous êtes en première ligne des violeurs des droits de l’Homme", a-t-il ajouté avant de déferler sa rage : "Allez vous faire foutre avec votre blanc-seing, on n’a pas besoin de votre signature".

Recommandés

Derniers infos et articles