728 x 90

21 octobre 1993

HISTOIRE - La Résistance iranienne élit Maryam Radjavi pour la présidence de la transition

" Une preuve de maturité politique "

Maryam Radjavi élue présidente de la République de l’époque de transition de l’après les mollahs en Iran
Maryam Radjavi élue présidente de la République de l’époque de transition de l’après les mollahs en Iran

Le 21 octobre 1993, Massoud Radjavi, le dirigeant de la Résistance iranienne, rend public lors d’une déclaration à la Télévision Simaye Azadi, une décision du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI) sur la transition du pouvoir au peuple iranien après la chute du régime clérical.

Selon cette décision qui a été prise le 27 août de la même année, les membres du central de l’opposition ont élu à l’unanimité Maryam Radjavi comme la Présidente de la République dans l’époque de transition qui suivra le renversement de la République islamique.

Un décret adopté après ce vote précise que Mme Radjavi devra se retirer de toutes ses responsabilités dans l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran, aussitôt après avoir occupé le poste de la présidente de la République.

Après la chute de la théocratie en place, un gouvernement provisoire issu de la résistance sera chargé de transmettre le pouvoir au peuple iranien

Ce gouvernement devra accomplir cette tâche au maximum dans les six mois qui suivront la chute du régime clérical.

Ce gouvernement devra organiser des élections libres aux suffrages universelles pour la constitution d’une Assemblée constituante et législative nationale qui décidera du mode de pouvoir et de la Constitution future du pays.

Des élections seront organisées alors pour élire le 1er président de la nouvelle République iranienne. Le mandat de présidence de Maryam Radjavi s’achèvera après ces élections.

" Cette décision est la preuve de la maturité politique de la seule alternative politique démocratique du régime clérical ", a affirmé Massoud radjavi lors de cette déclaration à Simaye Azadi.

" La Présidente Maryam Radjavi incarne les idéaux de la majorité des Iraniens dans leur lutte pour la liberté, l’émancipation, le développement économique, la paix et la coexistence pacifique ", a ajouté le dirigeant de la Résistance iranienne.

Recommandés

Deniers infos et articles