728 x 90

Iran

Iran : Des manifestants et des travailleurs humanitaires arrêtés à Ahvaz

Iran- Ahvaz
Iran- Ahvaz

Samedi et dimanche, les agents du ministère iranien du Renseignement et de la Sécurité (VEVAK) ont arrêté plusieurs manifestants en Iran, ainsi que des travailleurs humanitaires apportant bénévolement de l’aide aux habitants des zones touchées par les récentes inondations. Les personnes arrêtées avaient participé à la construction de digues de protection contre les inondations et à la fourniture d'aide aux sinistrés.

Les forces répressives du régime dans la ville de Malashiyeh, sud-ouest de l'Iran, ont fait une descente dans la zone où se trouvait un groupe de travailleurs humanitaires indépendants, procédant à l’arrestation de plusieurs personnes qui ont été transférées vers un lieu inconnu.

Mercredi, des informations concernant l’arrestation d’au moins quatre volontaires ont été rapportées à Ahvaz, capitale de la province du Khouzistan, riche en pétrole. Samedi, plusieurs habitants d'Ahvaz ont été arrêtés après avoir participé à une manifestation dans le district de Kuye Alavi contre l’incurie du régime.

Samedi, un responsable du régime impliqué dans la censure d'Internet dans la ville d'Ahvaz a rapporté l'arrestation de 24 civils qui publiaient sur Internet des informations sur les inondations en Iran, partageant la vérité sur l'ampleur de la catastrophe et l'inaction des autorités islamistes au cours de cette catastrophe.

Depuis deux jours, la ville d'Ahvaz, notamment les districts de Sheelangabad, Kuye Alavi, Eyn Do et Malashiyeh, a été le théâtre de protestations populaires des habitants remontés contre les politiques irresponsables du régime et son refus de fournir de l’aide aux zones inondées.

Craignant une escalade des protestations populaires et une vague de mécontentement, le régime a dépêché des membres des gardiens de la révolution (pasdaran), la milice du Basij et la police d'État dans les diverses villes du Khouzistan pour instaurer un climat de terreur et réprimer toute manifestation éventuelle. Les mollahs ont même ordonné à leurs supplétifs en Irak d'envoyer des effectifs dans le Khousistan pour aider contenir un d’éventuels révoltes des habitants excédés.

Recommandés

Derniers infos et articles