728 x 90

Kermanshah : Les étudiants rejettent les organes de répression dans l’université

De nombreux étudiants ont scandé contre les organes de répression des universités à Kermanshah
De nombreux étudiants ont scandé contre les organes de répression des universités à Kermanshah

Mercredi 16 mai 2018, les étudiants de l’Université Sanâti de la ville de Kermashah (chef-lieu de la province du même nom dans l’ouest de l’Iran) ont manifesté dans l’enceinte des locaux de cet établissement contre deux organes du régime iranien dans les universités : le Bassij estudiantin et l’Association islamique des étudiants.

Ces deux organes sont chargés d’espionnage et de repérages des étudiants dissidents, ainsi que de la répression de la mouvance contestataire dans les universités du pays. Le Bassij est une milice affiliée aux Gardiens de la révolution destinée à contrôler la vie sociale en Iran, qui a entre autres des ramifications dans les universités.

Les étudiants de Kermanshah scandaient : « Nous ne voulons pas du Bassij estudiantin, nous ne voulons pas d’Association islamique » (voir la vidéo ci-dessous).  

Recommandés

Deniers infos et articles