728 x 90

Les activités  des unités de résistance dans les villes iraniennes 

Appel au renversement de la dictature d'Ali Khamenei

unités de résistance en iran2
unités de résistance en iran2

Les unités de résistance continuent de défier courageusement l’oppression du régime islamiste avec des activités visant à briser le climat de terreur que les pasdaran cherchent à instaurer dans la société iranienne. L’Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), principale force structurée de résistance face au régime, a su reconstituer un réseau de résistance efficace dans le pays et prépare le terrain au mouvement populaire pour le renversement de la dictature.

Une unité de résistance à Téhéran a rendu hommage aux dirigeants de la Résistance iranienne et a distribué des tracts sur lesquelles il est écrit "à bas la dictature d’Ali Khamenei".

Les membres de l'Unité de résistance 852 dans la capitale iranienne ont affiché des pancartes en soutient au leader de la résistance, Massoud Radjavi.

"Mort aux terroristes ! ". Les Gardiens de la révolution (pasdaran), la colonne vertébrale du régime, sont dénoncés par les unités de résistances. Ils ont été désignés récemment par le Département d'État américain comme une " organisation terroriste étrangère " (FTO).

Les membres de l'Unité de résistance 321 ont installé une affiche pour dénoncer le rôle des pasdaran en tant que principale appareille répressive au service du maintien du régime des mollahs et la perpétuation de la misère de la population depuis quarante ans.

A Yazd, dans le centre de l'Iran, les membres de l'Unité 592 ont posé un poster de Maryam Radjavi condamnant les négligences du régime avant et après les récentes inondations en Iran et la non-assistance aux habitants des zones sinistrées.

A Neyshabur, dans le nord-est de l'Iran, les militants ont endommagé une affiche faisant la promotion du bassidj, la milice affiliée aux pasdaran, particulièrement haïs par le peuple iranien.

Les membres de l'Unité de la Résistance 270 ont posé des affiches à travers la ville citant l’appel de Maryam Radjavi au renversement du régime : on peut et on doit renverser de la dictature des mollahs.

A Racht, dans le nord de l'Iran, les membres de l'Unité de résistance 67 ont installé des affiches dans la ville pour exprimer le rejet de la population à l'égard des pasdaran terroristes.

Un membre de la résistance met le feu à une effigie de Khamenei et Khomeiny, l’actuel et l’ex guide suprême des mollahs.

Dans la ville de Dehdacht dans la province de Kohgiluyeh-Boyerahmad, dans le sud-ouest de l'Iran, les unités de résistance ont affiché des panneaux affirmant "Mort à la République des mollahs" et ont mis le feu à une affiche de propagande du régime.

A Sanandaj, dans l'ouest de l'Iran, les militants de l'OMPI ont écrit des graffitis : Mort à Khamenei. Le dictateur honni s’accroche au pouvoir avec une répression brutale pour perpétuer la misère du peuple excédé.

Dans la province de Chaharmahal-Bakhtiari, dans le centre de l'Iran, les militants de la résistance ont écrit des graffitis avec le slogan "à bas Khamenei – vive Radjavi".

Recommandés

Derniers infos et articles