728 x 90

Les pasdaran ciblés par les unités de résistance en Iran

unites de resistance 2
unites de resistance 2

Les membres des unités de résistance de l'opposition iranienne, OMPI, ont intensifié leurs activités à travers le pays. Ces unités courageuses visent les symboles de la répression et d’espionnage du régime moribond, impliqués dans la mise en place d’un climat de terreur dans la société iranienne. Les pasdaran et la milice du Bassidj, qui constituent la colonne vertébrale du régime, sont particulièrement honnis par la population iranienne et sont de plus en plus ciblé par les réseaux de résistance.

À Téhéran, les membres de l'unité de résistance 596 ont mis le feu à une base des gardiens de la révolution (pasdaran).

Les membres de l’Unité de résistance 999 ont mis le feu à une grande affiche du Guide suprême du régime islamiste, Ali Khamenei, dans la capitale.

Dans la province d'Azerbaïdjan oriental, au nord-ouest de l'Iran, les membres de l'unité de résistance 159 ont brulé et détruit une affiche du dictateur iranien, Ali Khamenei.

Dans la ville d’Ardabil, au nord-ouest de l’Iran, les membres de l’unité de résistance 520 ont détruit avec la peinture une grande affiche du Bassidj, milice islamiste affiliée aux pasdaran, envoyant ainsi un message à la machine répressive du régime.

Dans la province du Sistan-Baloutchistan, dans le sud-est de l'Iran, les membres de l'unité de résistance 425 ont brulé une affiche située près d'une base Bassidj affiliée aux pasdaran. Cette armée extrémiste a été récemment listée comme terroriste par le Département d’État américain.

Les membres de l’unité de résistance 206 de cette province ont également brulé une affiche située près d’une base du Bassidj, indiquant que les symboles du régime sont dans le viseur des courageuses unités de résistance de l’OMPI.

Recommandés

Derniers infos et articles