728 x 90

Les réseaux sociaux organisent des troubles en Iran, averti un responsable du régime

Gholamreza Jalali
Gholamreza Jalali

Gholamreza Jalali, chef de l'Organisation de défense non opérationnelle du régime des mollahs, s'est dit préoccupé par le rôle des médias sociaux dans les soulèvements populaires.

« L'absence de contrôle du gouvernement sur les médias sociaux et le fait de permettre aux groupes anti-régime de fonctionner librement transforment les médias sociaux, comme l'a dit le Guide Suprême, en une bombe chimique qui pourrait affecter toute la société », a-t-il déclaré.

« Au cours des dernières années, les réseaux de médias sociaux étrangers ont été le point de ralliement de troubles à l'intérieur du pays. Tous les services de Renseignement savent que les incidents de l'année dernière ont été causés par ce système et que ces réseaux étrangers ont formé, équipé et organisé des gens pour qu'ils puissent mener leurs opérations terroristes », a ajouté M. Jalali.

Craignant l'éruption d'un autre soulèvement cette année, Jalali, a fait allusion à la crise économique que connaît le régime : « Au cours de la nouvelle année, le danger le plus probable auquel nous sommes confrontés se rapporte à l’économie, qui peut finalement se transformer en heurts entre le peuple et le gouvernement. Dans les domaines politique, culturel et social, ils [les médias sociaux] mobilisent et incitent la population à s'insurger contre le gouvernement », a-t-il alerté.

Recommandés

Derniers infos et articles