728 x 90

Les étudiants de l’université de Téhéran manifestent contre les mesures répressives

Les étudiants de l'université de Téhéran
Les étudiants de l'université de Téhéran

Un grand nombre d’étudiants de l’Université de Téhéran se sont rassemblé lundi matin pour protester contre le renforcement des politiques répressives du régime sous le prétexte du code vestimentaire islamique imposé par les mollahs dans le campus. La commission de la réglementation de l’université veut imposer des mesures restrictives pour limiter davantage les espaces de liberté, selon les étudiants.

Les étudiants universitaires ont protesté contre la pression croissante des autorités sur les femmes pour qu’elles portent le foulard obligatoire en public. Les étudiants ont également des slogans contre le chômage et les abus envers les femmes et d’autres tels que : « Les étudiants préfèrent mourir plutôt que d'accepter la honte ». Un étudiant tenait une pancarte sur lequel il était écrit: «La liberté de choix est notre droit». Les étudiants ont scandé des slogans sur leur droit de choisir quoi porter et généralement sur la liberté de choix.

Au cours des dernières semaines, des étudiants de l'université de Téhéran ont été témoins du nombre croissant de Bassidjis (la milice des Gardiens de la révolution) déployés sur le campus, accompagnés d'agents des services de renseignement en tenue civile. Avec une économique en déliquescence et la gronde populaire en effervescence, le régime moribond recourt à de telles mesures pour créer un climat de terreur dans le campus et dans la société afin de faire face aux tensions croissantes dans le pays.

Les milices cherchent à harceler les étudiantes au sujet de leurs vêtements et leur hijab et à imposer le voile obligatoire en réprimant les étudiantes. Les forces de sécurité étaient réparties sur tout le campus pour faire respecter les règles disciplinaires et terroriser les étudiants, en particulier les étudiantes.

Recommandés

Derniers infos et articles