728 x 90

Communiqué du CNRI :

L'Europe devrait inclure le Vevak sur la liste des organisations terroristes

Bruxelles, la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE
Bruxelles, la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ont décidé lundi d'envisager d'imposer des sanctions au régime iranien pour son rôle dans les actions terroristes au Danemark et en France.

L'adoption d'une politique ferme à l'égard du fascisme religieux au pouvoir en Iran est une condition impérative de la lutte contre le terrorisme d'État. Dans un communiqué, le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI) appelle donc à l'inclusion du ministère du Renseignement et de la Sécurité (Vevak) du régime iranien sur liste noire des organisations terroristes et à la poursuite de ses agents et diplomates directement impliqués dans les complots terroristes en Albanie, en France, aux États-Unis et au Danemark, respectivement en mars, juin, août et septembre 2018. Les diplomates-terroristes et les agents du régime doivent être poursuivis et tenus responsables de leurs actes, ajoute le communiqué.

" Le ministère de l'Intérieur, les Gardiens de la révolution et sa Force Qods constitue aujourd'hui la plus grande machine pour l'exportation du terrorisme d'État dans le monde entier ", précise le CNRI.

Plusieurs décennies de politique d'apaisement à l'égard de la dictature religieuse en Iran, et tous les appuis économiques et politiques qu'elle a emmenés à ce régime ces dernières années, n'ont fait qu'encourager le régime à exporter davantage le terrorisme, à continuer les violations des droits de l’Homme et à mener une chasse aux armes nucléaires, affirme le central de l’opposition iranienne.

 

 

Recommandés

Deniers infos et articles