728 x 90

Manifestations rapportées dans les villes iraniennes

travailleurs iraniens en grève
travailleurs iraniens en grève

Les clients spoliés de l’établissement financier Caspian ont organisé une manifestation devant le bureau du procureur à Téhéran lundi. Les manifestants scandaient des slogans contre la collusion des responsables du régime dans la spoliation de leurs biens.

Caspian est l’une des nombreuses sociétés d’investissement affiliées aux pasdaran et aux dirigeants du régime iranien qui ont dépouillé des milliards de dollars d’argent des investisseurs iraniens. Ces dernières années, les clients de ces établissements financières ont constamment protesté et dénoncé la corruption du régime et ont exigé un changement de régime en Iran.


Les producteurs de riz protestent contre la pénurie d'eau

Dimanche, un groupe de riziculteurs des villages environnants de Chouchtar, dans la province du Khouzestan, dans le sud-ouest de l'Iran, s'est rassemblé devant le bureau du gouvernorat pour protester contre la pénurie d'eau et les politiques néfastes du régime.

Plusieurs provinces d'Iran souffrent de pénuries d'eau. L'une des principales raisons de ce dilemme est la mauvaise gestion des ressources hydriques des autorités qui les ont utilisées au profit des pasdaran et des militaires du régime islamiste.

Manifestations des travailleurs de l'usine de sucre Fasa

Dimanche, les travailleurs de la sucrerie Fasa ont manifesté devant le gouvernorat de la ville de Fasa pour protester contre le nom versement des salaires pendant des mois. La banqueroute économique du régime, provoquée par la politique erratique et la corruption des mollahs qui utilisent les ressources du pays dans ses projets militaires et ses ingérences régionales, n’ont fait qu’empirer le malaise social en Iran.

Manifestation des travailleurs de l'Université Bonab

Dimanche, les employés de l'Université Bonab ont protesté contre le plan de «réaménagement des effectifs», qui envoi au chômage de nombreux employés. L’économie en Iran est au bord du gouffre (taux de chômage à plus de 40 %, inflation dépassant les 40 %, chute du cours de la monnaie de plus de 60 % en quelques mois… et la subsistance de la population ne cesse de s’empirer au quotidien.

Les villageois d'Izeh bloquent le dépôt de déchets

Un groupe d’habitants des villages d'Izeh, dans la province du Khouzestan, dans le sud-ouest de l'Iran, s'est réuni pour empêcher la municipalité de jeter les déchets près de leurs villages. Les manifestants ont répété que le régime leur promettait depuis 29 ans de réorganiser le programme de décharge des déchets afin d'éviter de jeter les déchets près de leurs villages. Plus de 8 000 habitants vivent dans ces villages et ils sont nombreux à dénoncer la politique désastreuse des autorités.

Manifestations de volontaires pour les examens d'entrée à l'université

Un groupe de volontaires pour l’examen d’entrée dans une université des villes inondées d’Iran, a protesté devant le centre d’évaluation des étudiants à Téhéran, réclamant le report du test d’entrée national. Les inondations récentes en Iran ont marqué par leur étendue : 25 des 31 provinces ont été touchées et plus de 500 000 personnes ont été déplacées.

Protestation de camionneurs à Téhéran

Dimanche, les camionneurs excédés par l’incurie et les injustices des autorités, se sont rassemblés devant le conseil municipal de Téhéran pour protester contre les prix élevés exigés pour entrer dans les zones de contrôle de la circulation. Plusieurs épisodes de grève des camionneurs ont eu lieu au cours des derniers mois en Iran. Les grévistes ont protesté contre le coût élevé et le manque de pièces de rechange, les bas tarifs et la non-réalisation des promesses trompeuses du régime.

Manifestations de vendeurs de rue à Tabriz

Les vendeurs de rue de Tabriz, dans le nord-ouest de l’Iran, ont manifesté devant le gouvernorat pour protester contre l’interdiction de travailler dans le quartier historique du bazar de Tabriz. La crise économique a créé une situation explosive dans la société iranienne, avec des manifestations récurrentes de diverses corporations du régime.

Partout en Iran, le peuple manifeste, éructe son mécontentement. Les grèves se multiplient depuis plus d’un an et demi. Les émeutes aussi. Chaque province, chaque ville, chaque corporation y va de son refrain : le changement de régime.


Recommandés

Derniers infos et articles