728 x 90

Massoud Radjavi atterrit à Paris à bord d’un avion militaire iranien

La Mission impossible des Moudjahidine du peuple

Massoud Radjavi à son arrivée à Paris, en compagnie d’un colonel de l’Armée de l’Air iranienne qui a piloté l’avion amenant le chef des Moudjahidine en France : le Colonel Behzad Moezi (à gauche)
Massoud Radjavi à son arrivée à Paris, en compagnie d’un colonel de l’Armée de l’Air iranienne qui a piloté l’avion amenant le chef des Moudjahidine en France : le Colonel Behzad Moezi (à gauche)

Le 29 juillet 1981, dans une opération des plus compliquée, Massoud Radjavi, le chef du mouvement des Moudjahidine du peuple iranien, atterrit à l’aéroport de Bourget à bord d’un avion militaire iranien de ravitaillement en l’air.

Le 20juin de la même année, la dictature religieuse iranienne avait commencé la " Terreur noire " en lançant une chasse sans merci à tous les opposants du pouvoir et en commençant une vague d’exécutions capitales touchant les militants des mouvements d’opposition, notamment ceux des Moudjahidine du peuple.

Entré en clandestinité depuis ce jour-là, Massoud Radjavi fondera un mois plus tard, le 21 juillet, le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), une coalition politique regroupant tous les démocrates iraniens.

Huit jours plus tard, le choc sera énorme pour les dirigeants de la dictature de Téhéran, en découvrant à la télé, le leader de l’opposition à Paris.

Massoud Radjavi déclarera qu’il est venu à Paris pour assurer l’alternance politique de la dictature religieuse en regroupant toutes les forces démocratiques iraniennes au sein du Conseil national de la résistance, chose impossible dans le climat policier de Téhéran.

C’est dans le cadre d’une véritable mission impossible que le décollage et le trajet a été effectué à partir de la 1ère base des avions de chasse de Téhéran jusqu’à Bourget. Les Moudjahidine du peuple ont bénéficié dans cette opération de larges complicités dans l’Armée de l’Air iranienne.

Recommandés

Derniers infos et articles