728 x 90

France - terrorisme :

Le ministre de l’Intérieur demande la dissolution de quatre associations "légitimant le djihad armé"

Christophe Castaner a annoncé ce mercredi 20 mars, avoir demandé en Conseil des ministres la dissolution de quatre associations qui " légitiment de façon régulière le jihad armé ".
Christophe Castaner a annoncé ce mercredi 20 mars, avoir demandé en Conseil des ministres la dissolution de quatre associations qui " légitiment de façon régulière le jihad armé ".

Le ministre de l’Intérieur a fait sa demande à Emmanuel Macron ce mercredi en Conseil des ministres. Ces associations sont le Centre Zahra France, la Fédération chiite de France, le Parti Anti Sioniste et France Marianne Télé.

Christophe Castaner a annoncé ce mercredi 20 mars, avoir demandé en Conseil des ministres la dissolution de quatre associations qui "légitiment de façon régulière le jihad armé tant par les prêches dispensés, que par les écrits mis à la disposition des fidèles et des internautes".

Ces associations sont le Centre Zahra France, la Fédération chiite de France, le Parti Anti Sioniste et France Marianne Télé, précise le ministre de l’Intérieur dans un communiqué.

Le ministre de l’Intérieur est " déterminé à procéder à la dissolution de toutes les associations qui attisent la haine, appellent aux discriminations et font l’apologie de la violence " explique-t-il dans un Tweet.

Dans le collimateur des autorités de longue date

Le ministère évoque également " une apologie constante, notamment via Internet, des actions d’organisations telles que le Hamas, le Djihad islamique palestinien et la branche armée du Hezbollah, toutes inscrites sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne."

" Ce sont des associations ouvertement antisémites et dangereuses ", a déclaré le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, lors du compte-rendu du Conseil des ministres.

Ces quatre associations sont dans le collimateur des autorités de longue date. En octobre dernier, des perquisitions ont eu lieu dans les locaux de Centre Zahra France, à Grande-Synthe (Nord), et au domicile de ses principaux dirigeants dans le cadre d’une opération antiterroriste.

Les avoirs de l’organisation mais aussi des associations Fédération Chiite de France, Parti Antisioniste et France Marianne Télé, toutes déclarées à Dunkerque entre 2005 et 2011, avaient parallèlement été gelés pour une durée de six mois. La préfecture du Nord avait alors fait savoir que les activités de Centre Zahra France étaient " particulièrement suivies".

Dans un message publié samedi 9 mars sur son site internet, l’association a fait savoir que sa future dissolution lui avait été notifiée, de même que celle du Parti Anti Sioniste.

Le soutien de la République islamique à ces associations chiites, ainsi qu’aux organisations telles que le Hamas, le Djihad islamique et le Hezbollah, est un secret de polichinelle.

(Avec agences)

Recommandés

Derniers infos et articles