728 x 90

Selon le porte-parole de la coalition arabe :

Le narcotrafic est la principale ressource financière des milices liées à Téhéran

Les Houthis du Yémen ciblent régulièrement des sites civils en Arabie saoudite avec des missiles fournis par l’Iran / photo d’archives
Les Houthis du Yémen ciblent régulièrement des sites civils en Arabie saoudite avec des missiles fournis par l’Iran / photo d’archives

Le narcotrafic est la principale ressource financière des milices liées au régime iranien dans le Moyen-Orient, notamment le Hezbollah libanais et les Houthis du Yémen, affirme le général Turki al-Maliki, porte-parole de la coalition arabe cité par le site Web d'Al-Arabiya.

Les Houthis du Yémen et le Hezbollah libanais sont impliqués dans le trafic de drogue pour couvrir les dépenses de guerre du Yémen, ajoute la même source.

Compte tenu des menaces navales que représentent les Houthis, M. al-Maliki a souligné que la coalition arabe avait adopté des mesures nécessaires pour assurer la sécurité maritime.

Six missiles balistiques lancés par les Houthis contre des cibles civiles en Arabie saoudite ont été interceptés et détruits, a encore précisé le porte-parole de la coalition. Il a également fourni des images de l'emplacement des lance-missiles des Houthis.

Les Nations Unies et l’administration américaine ont récemment présenté des documents prouvant que le régime iranien fournit des armes et des missiles balistiques aux Houthis au Yémen.

Le porte-parole de la coalition arabe a également fait état des succès et des avancées militaires de l'armée yéménite, avec l'appui aérien des forces de la coalition. La route al-Zale a été le théâtre d'intenses affrontements entre les Houthis et l'armée nationale yéménite.

En outre, la coalition arabe continue de délivrer les licences et autorisations nécessaires pour les navires acheminant l'aide humanitaire au Yémen, a indiqué le porte-parole de la coalition arabe. Les Houthis, cependant, poursuivent leur tendance à poser des mines dans diverses régions, entraînant malheureusement la mort de citoyens yéménites, a-t-il ajouté.

 

Recommandés

Deniers infos et articles