728 x 90

Ilir Meta rencontre Maryam Radjavi

Le président albanais se rend chez les résistants iraniens à Achraf 3

Le président albanais Ilir Meta rencontre la présidente élue de la Résistance iranienne Maryam Radjavi à Achraf 3, en Albanie

Maryam Rajavi et Ilir Meta à Achraf-3, Albanie
Maryam Rajavi et Ilir Meta à Achraf-3, Albanie

La semaine dernière le président albanais s'est rendu à Achraf 3, le siège de l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI) en Albanie.

Les membres de l’OMPI ont accueilli chaleureusement le président albanais Ilir Meta.

Fatmir Mediu, président du Parti républicain albanais, et le conseiller du président pour la sécurité nationale, accompagnaient le président.

Au cours de cette visite, le président Meta s'est entretenu avec Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), et a visité le musée d'Achraf 3, où est installé une exposition sur "les 120 ans de lutte pour la liberté en Iran".

Lors d'un rassemblement avec les membres de l'OMPI, le président Meta a déclaré: «Je n'avais aucune idée de l'ampleur de votre sacrifice et du génocide que vous et vos partisans ont subi en Iran. Voir autant de personnes, femmes et enfants, massacré est pour moi choquant.

« C’est aussi le signe d’un mouvement généralisé à l’intérieur de l’Iran et montre à quel point le régime est tyrannique. C’est vraiment mauvais, non seulement pour le peuple iranien, mais également pour la paix et la stabilité régionales et mondiales…

ompi Achraf 3.

« Le Plan en dix points de Mme Radjavi est très impressionnant, car il est fondé sur les libertés fondamentales et garantira la prospérité et la démocratie à tout le peuple iranien. Nous tous, ici en Albanie, sommes unis dans notre soutien à vos efforts et à votre détermination », a souligné le président Meta.

Mme Radjavi a souhaité la bienvenue au président Meta et a déclaré que le peuple iranien n’oubliera jamais l’hospitalité offerte par l’Albanie aux combattants iraniens de la liberté et que ce geste sera inscrit dans l’histoire des relations entre les deux pays. Elle a ajouté qu'en raison de sa fermeté envers le régime des mollahs, reflétée par l'expulsion de l'ambassadeur du régime pour son implication dans le terrorisme, l'Albanie sert de modèle pour d'autres pays.

La présidente élue du CNRI a souligné que la dictature religieuse en Iran ne peut être réformée. Se complaire dans l'espoir de changer son comportement ne fera qu'encourager davantage le terrorisme et le fondamentalisme. Le comportement de ce régime ne pouvant être modifié, le changement de régime par le peuple iranien et la Résistance iranienne est un impératif pour la paix et la stabilité régionales et internationales.

Le président Meta a signé le livre d'or - in memoriam - des martyrs de la Résistance iranienne à l'exposition avec les mots suivants:

«Ce fut une expérience extraordinaire pour moi de faire connaissance avec les sacrifices inimaginables de ce mouvement pour la liberté et la justice sociale... Nous sommes fiers d'avoir fait de notre mieux et espérons que vous atteindrez la liberté. Jusqu’à ce moment ici sera votre maison…»

Recommandés

Derniers infos et articles