728 x 90

Téhéran – 2e jour de protestation estudiantine :

Le Président de l’Université prend la fuite devant les étudiants

Les étudiants de la faculté des sciences de l’Université Azad de Téhéran ont manifesté pour le 2e jour successif, dimanche 30 décembre 2018
Les étudiants de la faculté des sciences de l’Université Azad de Téhéran ont manifesté pour le 2e jour successif, dimanche 30 décembre 2018

Un grand nombre des étudiants de la faculté des sciences de l’Université Azad de Téhéran se sont rassemblés pour le deuxième jour successif dans la Place Danech, à l’intérieur de l’université pour protester contre la mort de dix des leurs dans un accident, mardi dernier.

Un bus de service de la Faculté des sciences de l’Université Azad de Téhéran a été renversé mardi 25 décembre 2018, entrainant la mort de dix étudiants (deux filles et huit garçons) et la blessure de 28 autres. Le non-fonctionnement des freins a été à l’origine de cet accident, précisé des témoins oculaires.

Depuis, les étudiants n’ont cessé de protester dans les médias sociaux contre la négligence des responsables de l’université face aux nombreux avertissements des étudiants contre l’état délabré des transports. Ils sont d’autant plus choqués par l’indifférence des autorités, que l’Université Azad exige des droits d’inscription très élevés aux étudiants sans fournir en contrepartie le minimum des services nécessaires, dont les transports ne sont qu’un exemple.

Le cas est devenu politique quand on sait que le chef de l’Université Azad qui est devenu avant tout un établissement à but lucratif, est un proche conseiller du Guide suprême de la République islamique pour les Affaires étrangères, Ali Akbar Velayati.

Aujourd’hui, les étudiants en colère réclamaient une réponse des autorités. Un étudiant qui a pris la parole a affirmé : " on tiendra jusqu’au dernier souffle et on ne va plus accepter l’humiliation ". " on ne gardera plus le silence ", a dit ce représentant des étudiants (voir la vidéo ci-dessous).   

Le président de l’université a également été pris à partie par les étudiants qui l’accusent de négligence dans la mort des dix des leurs. Il a préféré prendre la fuite en voiture, alors que les étudiants lui courraient derrière. Lors de sa fuite, il a fauché plusieurs étudiants (voir la vidéo ci-dessous).

Mohammad Jafar Montazeri, le procureur général, a tenté de calmer les étudiants en venant à l’université pour faire semblant de compassion, mais il a également été dénoncé par les étudiants qui l’on assailli de questions qu’il n’a pas pu répondre (voir la vidéo ci-dessous).

Recommandés

Derniers infos et articles