728 x 90

Iran – Un Think Bank de Khomeiny reconnaît :

Le rôle accru des Moudjahidine du peuple dans la lutte pour le renversement de la République islamique

" Il faut faire obstacle à leur liberté d’action à Paris ", préconise un Think Bank constitué par Ali Khamenei, le N°1 de la République islamique
" Il faut faire obstacle à leur liberté d’action à Paris ", préconise un Think Bank constitué par Ali Khamenei, le N°1 de la République islamique

Les Moudjahidine du peuple jouent un rôle de plus en plus accru dans la stratégie du renversement de la République islamique, indique Tabyin Center, un Think Bank constitué par le Guide suprême Ali Khamenei, en vue de fournir des conseils aux institutions du pouvoir.

" C’est ce qui fait que les États-Unis et ses alliés ont de plus en plus recours à eux en tant qu’un instrument politique ", ajoute un article paru le 26 décembre dans le site Web de cette institution. Dans la rhétorique du clergé au pouvoir, tout effort pour le renversement du pouvoir en place est associé à un soutien étranger, notamment des États-Unis. On comprend que les dirigeants de la République islamique ne vont pas avouer de leur propre bouche, la popularité des Moudjahidine du peuple, principal mouvement d’opposition aspirant à la chute de la théocratie en place.

L’article aborde ensuite les échecs de l’appareil du terrorisme du régime iranien en Europe ; des échecs qu’il attribue également aux activités des Moudjahidine du peuple.

" Rien qu’en 2018, la France et les Pays-Bas ont expulsé trois diplomates iraniens. Un autre diplomate de notre pays a été expulsé de l’Allemagne et se trouve depuis plus de six mois en détention en Belgique. Ajoutons à tout cela, l’expulsion de deux diplomates iraniens de l’Albanie où se sont installés un grand nombre des membres de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran. "

" Dans tous ces cas, les Moudjahidine du peuple étaient les sujets et les allégations des pays européens justifiant ces expulsions et interpellation, se reposent sur des soi-disant efforts de ces diplomates pour les frapper", explique Tabyin Center qui en conclut que " l’empreinte des Moudjahidine du peuple est visible dans les guerres diplomatiques des occidentaux contre l’Iran".

L’article en déduit que les efforts des appareils de propagande et de la politique étrangère de la République islamique pour ternir l’image de marque des Moudjahidine du peuple, " comporte encore des défauts" et qu’il faut déployer davantage d’efforts dans ce sens.

" Si par exemple le peuple et l’élite français soient persuadés que les Moudjahidine du peuple sont un groupuscule terroriste dont les crimes sont équivalents à ceux du Daech, ils mettront alors sous pression leur gouvernement pour faire obstacle à leur liberté d’action à Paris ", préconise le Think Bank de Khamenei.

Pour mener à bien cet objectif, Tabyin Center conseille notamment au Vevak (les services secrets iraniens) d’agir sous couverture des journalistes et des élites des pays en question. " Quoi qu’il en soit, il faut multiplier nos efforts", précise l’article.

Agir sous la couverture des journalistes n’est pas une méthode floue pour le Vevak. Il s’agit d’acheter des journalistes étrangers pour qu’ils produisent des reportages en vue de diaboliser les Moudjahidine du peuple. C’est ce qu’a d’ailleurs fait récemment le Vevak avec des journalistes de Channel 4 (une chaîne de télévision britannique), du Guardian, Al Jazeera (une chaîne de télévision qatarienne) et MSNBC (une chaîne d'information en continu du câble, diffusée aux États-Unis).

Recommandés

Derniers infos et articles