728 x 90

23 août 1971

La Savak arrête la plupart des membres dirigeants des Moudjahidine du peuple

Coup de boutoir ou début de la popularité des Moudjahidine du peuple ?

Les jeunes dirigeants des Moudjahidine du peuple à la Cour martiale de la dictature monarchiste, en 1971
Les jeunes dirigeants des Moudjahidine du peuple à la Cour martiale de la dictature monarchiste, en 1971

Le 23 août 1971, la Savak (la police politique) de Mohammad Reza Pahlavi, le monarque qui règne d’une main de fer sur l’Iran, arrête des dizaines de membres dirigeants du mouvement des Moudjahidine du peuple iranien.

C’est en fait la nouvelle de ces arrestations qui révèle au grand jour aux Iraniens, l’existence de ce grand mouvement d’opposition se proclamant d’un Islam progressiste et du nationalisme, qui s’est préservé en clandestinité pendant pas moins de six ans.

Le récit de la résistance épique de ces jeunes dirigeants sous les pires tortures de la Savak, et l’ardeur par lequel ils défendront, au prix de leur vie, leur combat contre la dictature monarchiste à la Cour martiale, entraînera une grande popularité du mouvement qui deviendra bientôt le principal mouvement d’opposition au Chah.

Recommandés

Derniers infos et articles