728 x 90

Iran – l’avenir compromis des mollahs :

Le spectre de 2019 hante les dirigeants de la théocratie

" L’ennemi est en train de préparer un complot pour 2019 ", a mis en garde vendredi Ahmad Alamolhoda, le représentant spécial du Guide suprême de la République islamique.
" L’ennemi est en train de préparer un complot pour 2019 ", a mis en garde vendredi Ahmad Alamolhoda, le représentant spécial du Guide suprême de la République islamique.

Ce n’est plus un secret pour personne : les dirigeants de la théocratie iranienne, craignent fort que 2019 ne soit par leur année. Le ton a déjà été donné par le Guide suprême lui-même, qui déclara le 12 décembre dernier que " les Américains ont feinté agir en 2018, alors qu’ils ont planifié pour 2019 ", pour renverser la République islamique.

" L’objectif poursuivi par l’Amérique avec les agents spéciaux qu’il nomme pour aider les Moudjahidine du peuple et d’autres, est de s’appuyer sur les sanctions et des actions contre la sécurité pour engendrer des différends et une guerre civile ", a expliqué le N°1 de la dictature religieuse, avant d’être le plus explicite du monde en disant : " Si nous nous endormons, l’ennemi injectera sa poison malgré sa faiblesse. "

Dans la rhétorique de Khamenei, à chaque fois qu’il parle du danger de la chute de son régime, les sujets de ses phrases sont " les Américains". On notera quand-même qu’il est à chaque fois obligé de mentionner le nom des Moudjahidine du peuple, comme les principaux acteurs du mouvement populaire.

Après Khamenei, toute une panoplie de petits et grands clercs et officiels de son régime se sont suivi pour avertir leurs troupes des dangers qui visent le pouvoir en place en 2019.

Dernier exemple en date : le représentant spécial de Khamenei dans la ville de Mashhad s’est exprimé vendredi contre l’adoption des projets de loi du GAFI (le Groupe d’action financière qui est un organisme intergouvernemental de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme).

" Ces projets de loi sont une introduction au complot de 2019 ", a dit Ahmad Alamolhoda, lors de la cérémonie de la prière collective de vendredi organisé par le pouvoir en place, à Mashhad.

" L’Amérique cherche un alibi pour nous imposer un embargo économique en 2019 ", a-t-il ajouté avant de mettre en garde contre une répétition des révoltes de 2009 qui ont secoué les fondements du pouvoir.

Le religieux très proche d’Ali Khamenei a rappelé les propos du 12 décembre de ce dernier, avant d’insister que " l’ennemi est en train de préparer un complot pour 2019 ".

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le spectre de 2019 hante sérieusement les dirigeants de la République islamique.

 

 

Recommandés

Derniers infos et articles