728 x 90

Iran – sanctions :

Le SWIFT suspend l'accès des banques iraniennes à son réseau

La décision de suspension de l'accès des banques iraniennes au système de messagerie " a été prise dans l'intérêt de la stabilité et de l'intégrité du système financier mondial dans son ensemble ", indique un communiqué de SWIFT
La décision de suspension de l'accès des banques iraniennes au système de messagerie " a été prise dans l'intérêt de la stabilité et de l'intégrité du système financier mondial dans son ensemble ", indique un communiqué de SWIFT

Le service de messagerie financière SWIFT basé à Bruxelles, en Belgique, a déclaré lundi qu'il suspendait l'accès de certaines banques iraniennes non spécifiées à son système de messagerie dans l'intérêt de la stabilité et de l'intégrité du système financier mondial.

" Conformément à sa mission de soutien à la résilience et à l'intégrité du système financier mondial en tant que prestataire de services mondial et neutre, SWIFT suspend l'accès de certaines banques iraniennes à son système de messagerie ", a annoncé la société dans une brève déclaration.

Cette mesure de suspension de l'accès des banques iraniennes au système de messagerie " a été prise dans l'intérêt de la stabilité et de l'intégrité du système financier mondial dans son ensemble ", ajoute le communiqué.

SWIFT avait été appelé dès vendredi par le secrétaire d’État américain Mike Pompeo à exclure de l'accès à ses services les établissements financiers iraniens placés sur liste noire, hormis pour les " transactions humanitaires ".

Les services fournis par SWIFT permettent de connecter plus de 11.000 organisations bancaires, infrastructures de marché et entreprises clientes dans plus de 200 pays et territoires, précise la société. " SWIFT ne détient pas de fonds ni ne gère de comptes pour le compte de clients ", souligne-t-elle.

 

Recommandés

Deniers infos et articles