728 x 90

Iran:

Troisième jour de la grève des commerçants

La grève des commerçants a repris mercredi, pour le 3e jour de suite
La grève des commerçants a repris mercredi, pour le 3e jour de suite

Les grèves des commerçants iraniens entrent dans leur troisième jour

Mercredi matin, les magasins du district Shahrak-e Sanati de Téhéran avaient fermé pour protester contre la hausse des prix, l'inflation, la précarité et d'autres revendications économiques (voir la vidéo ci-dessous).

À Téhéran toujours, les magasins avaient fermé dans l’Avenue Jomhouri, l’une des principales avenues marchandes de la capitale (voir la vidéo ci-dessous).

C'est le troisième jour d'une grève qui a commencé lundi et s'est étendue à plus de 50 villes et 21 provinces en Iran.

Le mouvement a également atteint le sud-est du pays, dans la ville de Mirjaveh, où les commerçants ont fermé leurs magasins en solidarité avec la grève en cours. A Najaf Abad, dans la province d'Ispahan, les magasins du centre commercial Sheikh Baha'i ont été fermés. Le bazar de Takestan, dans la province de Qazvin, s'est également joint aux grèves et a fermé ses portes mercredi.

Depuis les manifestations qui ont éclaté dans tout l'Iran en décembre, des commerçants de différentes villes iraniennes se sont mis en grève à plusieurs reprises pour protester contre la corruption du régime iranien et l'incapacité des autorités à répondre aux besoins du peuple iranien.

La grève des commerçants s'accompagne d'une grève des camionneurs iraniens, qui a entamé son 18e jour mercredi et s'est étendue à 320 villes dans 31 provinces du pays.

 

Recommandés

Deniers infos et articles