728 x 90

Iran - sanctions :

Une enquête américaine sur Huawei en Chine inclut des accusations de fraude bancaire

Un magasin de Huawei dans un centre commercial de Shanghai, en Chine, le 6 décembre 2018
Un magasin de Huawei dans un centre commercial de Shanghai, en Chine, le 6 décembre 2018

La directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei, Meng Wanzhou, a été arrêtée dans le cadre d'une enquête américaine sur un prétendu stratagème visant à utiliser le système bancaire mondial pour contourner les sanctions américaines contre l'Iran, selon des personnes proches de l'enquête.

Depuis au moins 2016, les États-Unis cherchent à savoir si Huawei a expédié des produits d'origine américaine en Iran et dans d'autres pays, en violation des lois américaines sur les exportations et les sanctions, a rapporté Reuters en avril.

Plus récemment, l’enquête a notamment permis de déterminer si la société avait utilisé HSBC Holdings Plc pour effectuer des transactions illégales impliquant l’Iran, a indiqué une source proche des investigations.

Les entreprises ne sont pas autorisées à utiliser le système financier américain pour acheminer des biens et des services vers des entités sanctionnées. Si les fabricants d’équipements de téléphonie mobile et de télécommunications effectuaient ce type de transaction et induisaient ensuite HSBC en erreur quant à leur nature véritable, ils pourraient être coupables de fraude bancaire, selon des experts.

 

(Avec Reuters)

Recommandés

Deniers infos et articles